Cela fait plusieurs semaines que j’étais dépressive, ne pensant qu’à la mort et au suicide. Je savais que c’était mal, mais je m’endormais avec la pensée de la mort et je me réveillais déçue d’être en vie.  Cela faisait plusieurs semaines que je n’allais pas à l’église.  Le dimanche de Pâques, j’y suis allée en espérant qu’il y aurait quelque chose de nouveau.  Pendant la louange, j’ai été touchée par l’Esprit-Saint et j’ai parlé en langues.  À la fin de la louange, le Pasteur Matthieu nous a encouragés à adorer Dieu.  C’était comme si une voix venait du Ciel.

À la fin du service, le Pasteur Jean a demandé que les malades se lèvent.  Je ne me suis pas sentie concernée car mon problème n’était pas physique mais spirituel.  Poussée par le Saint-Esprit, j’ai dit au Seigneur : « quels que soient mes problèmes je n’ai pas le droit d’être déçue d’être en vie tous les matins. »  C’est alors que je me suis levée avec assurance et une paix au fond de moi, sachant que pourrais surmonter tous les problèmes.  Je bénis le Seigneur car en me levant, je Lui déclarais que j’étais à Lui.  Je ne voulais plus Lui reprocher de me donner le souffle de vie.  Je voulais renoncer à la mort et accéder à la vie que le Seigneur m’accordait.  Quand le Pasteur Jean a prié pour moi, je me suis sentie soulagée.

Quand on m’a demandé de témoigner, je me suis dit : « vais-je témoigner et continuer à penser à la mort? » Aujourd’hui, quatre jours plus tard, je suis certaine que Dieu a fait quelque chose de nouveau en moi.  En tant que chrétienne, je passerai encore par des moments difficiles, mais je dois toujours croire que la main du Seigneur me soutient.  Depuis le dimanche de Pâques, je ne pense plus à la mort.  Je bénis le Seigneur car je sais que ma situation va changer un jour et qu’Il me donne la force de tout surmonter.  Je témoigne de la force et de l’assurance que Dieu me donne dans ces moments difficiles.

La vie est un cadeau du Seigneur et nous avons tous une mission sur terre, qui est de glorifier Dieu car chaque situation difficile fait éclater Sa gloire.  En baissant les bras, on donne accès au diable et Dieu n’est plus là.  J’aimerais toujours demeurer dans la crainte et la présence de Dieu, dans une vie de sanctification afin que Son nom soit glorifié et que les problèmes ne me mènent pas au péché.
Je veux la force de demeurer en Lui.

Jihanne.