Note: Dans ce deuxième service on a ajouté un extrait très important du premier service, juste avant la chanson de Pasteur Denis.

Jean-Baptiste est celui qui a baptisé Jésus et a déclaré que celui-ci était l’Agneau de Dieu envoyé pour enlever le péché du monde. En prison cependant, le doute le submergea de telle sorte qu’il ressentit le besoin d’avoir la confirmation de la part de Jésus lui-même, que ce dernier était bien le Messie. Jésus agit alors au-delà de ses attentes face aux disciples de Jean-Baptiste et répondit à leur question par une manifestation de puissance. Pasteur Denis a rappelé aux membres de l’église que nul ne devrait tenter Dieu ou lui donner un ultimatum, car Sa parole s’accomplit en son temps, ni trop tôt, ni trop tard. Il a pris l’exemple de la première prophétie messianique qui fut prononcée sur Ève à propos de sa postérité. Il a ensuite lu la promesse que Dieu fit à Abraham sur la postérité dont celui-ci devait être père. Ensuite, ce fut la bénédiction prononcée sur Juda, le lion qui devait garder le sceptre de la royauté à l’infini. Pasteur Denis expliqua comment, six-cent ans avant la naissance de Jésus, le prophète Ésaïe annonça qu’une vierge deviendrait enceinte et donnerait naissance un fils qu’elle nommerait Emmanuel.

Avec ces quelques exemples, le Pasteur a expliqué comment Dieu nous permet de contempler de loin les promesses qu’il a pour nous afin que nous restions dans la foi.  Ayant lui-même annoncé et réalisé la promesse de la naissance du Messie, de son exil en Égypte, de la trahison des 30 pièces d’argent et de la crucifixion, Il est capable de nous annoncer et de réaliser dans nos vies les meilleures promesses.

Pour conclure, le Pasteur a incité l’assemblée à lire la Bible et à suivre ses préceptes dans l’humilité car elle révèle ce Jésus sauveur et donne accès à toutes les promesses de Dieu.

 

 

Verset clé :

Jean fut informé de toutes ces choses par ses disciples. Il en appela deux, et les envoya vers Jésus, pour lui dire : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? Arrivés auprès de Jésus, ils dirent : Jean Baptiste nous a envoyés vers toi, pour dire : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? A l’heure même, Jésus guérit plusieurs personnes de maladies, d’infirmités, et d’esprits malins, et il rendit la vue à plusieurs aveugles. Et il leur répondit : Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres (Luc 7 :18-22).