L’Apôtre Jean a enseigné sur l’identité des personnes qui est façonnée par leur appartenance, soit au diable soit à Dieu.

Il a encouragé les membres de l’assemblée à être vigilants et à faire preuve de discernement face aux personnes qui les entourent. L’un des signes qui démontre l’appartenance d’une personne au diable, c’est la nature de ses conversations : lorsqu’une personne est négative, et qu’elle critique les autres, elle est assurément du diable. Lorsqu’une personne n’a pas l’amour de Dieu dans son cœur, elle ment et triche. Elle est raciste et égoïste. Elle est tout simplement incapable d’aimer car elle est prise au piège et sous la domination des ténèbres.

Au contraire, ceux qui sont de Dieu parlent positivement, encouragent les autres et restent dans la vérité. Ils sont protégés par la grâce de Dieu car délivrés de la puissance des ténèbres. Ils demeurent dans la lumière de Dieu, la sanctification et la piété. Ils sont libres de suivre le Seigneur et sont délivrés de la domination du diable. Par le sacrifice de Jésus, ceux qui reçoivent la vie du Seigneur en eux, ont le pouvoir de régner dans la vie avec abondance. Ils deviennent membres de la famille de Dieu, une race royale, un sacerdoce béni de Dieu lui-même.

 

Verset clé :

Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge (Jean 8 :44).